FORUM EN CONSTRUCTION - Ouverture prévue : courant 2018 (Avril ou Juin) - Suivre l'évolution de la construction

Partagez | 
 

 C-Les Maladies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Je suis : Zhilla, Fondateur du forum, grand lézard des marais Voir le profil de l'utilisateur http://advictame-rpg.forumrpg.org
avatar
Fondateur du forum, grand lézard des marais

Messages :
79

Points d'activité :
0


MessageSujet: C-Les Maladies   Dim 29 Mai - 9:29

Les maladies
Voilà le sujet qui vous exposera l'état des connaissances sur la médecine en Terre de trois-lieux et qui vous exposera les différentes maladies spécifiques à l'univers.

Médecine et connaissances :
Si vous vous interrogez sur ce que les trois-lieutins peuvent savoir du corps humain et des maladies, vous êtes au bon endroit. Faisons un point rapide sur différentes notions :

-Pas de frein religieux : les progrès de la médecine n'ont jamais été freinées par la religion, ainsi, les expériences et les dissections ne sont pas interdites et ont permis d'agrandir les connaissances sur le corps humain et son anatomie.

-Peu de connaissance sur la microbiologie : le microscope n'a pas été inventé, ainsi on ignore tout des bactéries, des virus ou des champignons microscopiques. On parle génériquement "d'agent infectieux" sans vraiment connaître la nature de cet agent. Cependant, on a acquis plusieurs connaissances sur l'hygiène, comme l'importance de désinfecter une plaie, ou sur certaines mesures de consommation comme "on tombe moins malade quand quelque chose est mangé cuit plutôt que cru". Ces connaissances restent cependant légères.

-Remèdes : on connait des décoctions efficaces pour soigner certaines maladies, mais on pratique aussi souvent des saignées ou on utilise de sangsues pour purger un organisme quand ont connais mal de quoi il souffre.

-Le domaine de la chirurgie est encore très mal abordé : certains savants marlois qui s’intéressent de près au corps humain s’intéressent à la chirurgie, mais cela reste très rare et potentiellement mortel (on maitrise mal les anesthésiants).



Intro sur l'états des connaissances microoganismes :
Pas de connaissance des bactéries/Levures/Champignons/Virus : on parle sur "Agent infection"


Parler de la perception des "maladies génétiques" :
Yeux verrons : Chance, clairvoyant, capacité voir ce que les gens pensent.
albinisme :
Nanisme,
Vitiligo

Les maladies du jeu  :


Navigation rapide :


Une signature
Je suis : Zhilla, Fondateur du forum, grand lézard des marais Voir le profil de l'utilisateur http://advictame-rpg.forumrpg.org
avatar
Fondateur du forum, grand lézard des marais

Messages :
79

Points d'activité :
0


MessageSujet: Re: C-Les Maladies   Sam 11 Nov - 17:32



La grêlose

La grêlose est une maladie infectieuse qui est transmise par les griffures ou les morsures de makicores. Elle se caractérise par une forte fièvre, des douleurs thoraciques, une toux sanglante et l'apparition de plaques rugueuses et blanchâtres sur tout le corps. Si elle est prise en charge rapidement, la grêlose peut être soignée efficacement mais des séquelles pulmonaires et cutanées peuvent persister à vie.  


- Type de maladie :  
Maladie infectieuse.

- Mode(s) de transmission :  
Les griffures et morsures de makicores sont source de contamination. Plus la blessure est profonde plus le risque est grand.

- Population(s) touchée(s) :  
Toutes les personnes n'ayant jamais contracté la grêlose peuvent être infectées via les morsures et griffures de makicores. Pour les personnes qui ont déjà contracté la maladie par le passé, le risque de l'attraper de nouveau est quasi nul. Il est dit qu'il suffit de survivre une fois à la grêlose pour y survivre toute sa vie.

- Dangerosité et mortalité :  
La grêlose est mortelle pour les personnes infectées qui ne sont pas traitées dans les deux jours qui suivent l'apparition des symptômes.  

- Symptômes :
S'il y a contamination par morsure/griffure de makicore, les symptômes apparaissent dans les jours qui suivent. Ils sont :
-Une forte fièvre
-Une toux sanglante
-Des douleurs thoraciques
-Plaques rugueuses et blanchâtres éparpillées sur tout le corps.


- Traitement :
Le seul traitement connu est l'inhalation de bouillie de fleurs de brume, à faire deux fois par jour. Un cataplasme, à base de pensée sauvage, appliqué sur les plaques cutanées peut accélérer leur disparition et améliorer leur cicatrisation. Ce traitement doit être pris dans les deux jours qui suivent l’apparition des symptômes et être maintenu pendant au moins cinq jours pour assurer une guérison complète et sans séquelles. Sans traitement la mort est assurée dans les dix jours qui suivent l'apparition des premiers symptômes.  

- Séquelles :
Si le traitement est pris trop tard, pas assez longtemps ou pas assez rigoureusement, des séquelles peuvent apparaître. Elles peuvent être :
- pulmonaires (ex : difficultés respiratoire)
- cutanées (ex : cicatrices, hypersensibilité)  


- Autre(s) information(s) :
//
Image de Kaytara



Une signature
Je suis : Zhilla, Fondateur du forum, grand lézard des marais Voir le profil de l'utilisateur http://advictame-rpg.forumrpg.org
avatar
Fondateur du forum, grand lézard des marais

Messages :
79

Points d'activité :
0


MessageSujet: Re: C-Les Maladies   Ven 8 Déc - 10:07


Fièvre Gestante
La fièvre gestante est une maladie de la femme enceinte qui provoque de fortes fièvres avec des crampes abdominales accompagnées d’évanouissements répétitifs, des saignements vaginaux voir des vomissements de sang. Cette maladie entraine des malformations du fœtus dont l’issue est bien souvent la fausse-couche ou la mort-né et augmente fortement le risque de tuer la mère. Si la grossesse parvient à terme et si l’enfant y survit, il naitra malformé ou handicapé.  On nomme les enfants nés suite à cette maladie les « d’enfants de la fièvre ».  

- Type de maladie :  
Maladie liée à la grossesse
- Mode(s) de transmission :  
Encore inconnu à ce jour. Les théories se penchent sur un mode de transmission respiratoire mais aucune preuve infirme ou confirme l’hypothèse. Aussi, si une femme enceinte est touchée, elle est immédiatement mise à l’écart de ses consoeurs pour éviter tous risques de transmissions.
- Population(s) touchée(s) :  
Les femmes enceintes uniquement. Le risque d’être contaminé diminue avec le nombre d’accouchement mais il est arrivé qu’une femme ne réussisse jamais à aller au terme de sa grossesse.
- Dangerosité et mortalité :  
Cette maladie est très redoutée par les femmes enceintes pour plusieurs raisons :
dans la majorité des cas, l’enfant meurt avant l’accouchement
souvent, l’enfant à terme est mort-né, trop malformé pour survivre
si l’enfant survit, il sera systématiquement lourdement malformé ou handicapé et son espérance de vie sera beaucoup plus courte que la normale
le risque de mort en couche augmente avec les mois de grossesses
il a été recensé quelques cas de stérilité après avoir donné naissance à un “enfant de la fièvre”.

- Symptômes :
Les symptômes les plus courants sont :
des poussées de fièvres qui durent une journée puis disparaissent pour revenir quelques jours ensuite de façon cyclique.
de fortes crampes abdominales
des évanouissements au moindre effort trop important.
l’apparition vers le cinquième mois de saignements vaginaux plus ou moins importants, plus ou moins graves.
Au huitième mois  de grossesses, il est arrivé dans quelques rares cas que la mère se mette à vomir du sang et/ou soit prise de convulsions, signe d’urgence vitale pour elle.
Plus les semaines s’écoulent et plus les différents symptômes se rapprochent et deviennent violents.

- Traitement :
Aucun traitement efficace n’a été découvert. Il existe quelques plantes médicinales pour calmer les crampes (la Spamalia) ou faire baisser la température ( la Grêlière) mais il est vivement recommandé de provoquer une fausse couche car on sait que systématiquement, l’enfant portera les lourdes séquelles de la Fièvre gestante.
Pour cela, on fera ingérer à la mère à chaque repas une “baie des belles” écrasé au préalable dans un fond d’eau et cela pendant deux jours consécutifs, à renouveler pendant deux autres jours si cela ne provoque pas de contractions.  

- Séquelles :
Pour la mère, si elle survit à l’accouchement ou la fausse couche, il peut apparaitre :
Une stérilité temporaire : une moyenne de 3 à 5 ans a été observé avant qu’elle ne parvienne à mener une nouvelle grossesse.
Stérilité définitive : elle ne parviendra plus du tout à enfanter
De nombreuses fausses-couches sans pour autant être stérile

Concernant l’enfant l de la fièvre les séquelles sont systématiques et lourdes.  Cela peut-être  :
Une malformation générale (ex :   nanisme, gigantisme etc)
Une malformation localisée  ( ex : bosse,  atrophie d’un membre, absence d’un membre etc)
Une malformation d’un organe ou plusieurs organes avec des conséquences physiologiques importantes  (ex : malformation des poumons entraînant des difficultés respiratoires, malformation cardiaque avec risque de crises cardiaques, etc …)
Un retard mental
Une fragilité immunitaire (tombe régulièrement malade)
Dans certains cas, leur espérance de vie est réduite également

Chez un enfant de la fièvre les séquelles peuvent s’additionner ou provoquer une mort précoce.

- Autre(s) information(s) :
D’un point de vu social, les femmes atteintes de la fièvre jaune sont mises à l’écart le temps de la grossesse, de peur de la contagion. De plus, les femmes qui décident de ne pas avorter sont extrêmement mal considérées. Elles sont jugés égoïstes car elles prennent un risque pour elle et si elles mettent au monde un “enfant de la fièvre”, il ne sera qu’un poids pour la communauté. Il n’est pas rare de voir un village mettre à l’écart la mère et son enfant. De même, il a été plusieurs fois constaté que des soigneurs ont provoqué intentionnellement des fausses couches contre l’accord de la mère pour éviter “un fardeau et un risque inconsidéré pour la mère”.
Image de Kaytara



Une signature
Je suis : Zhilla, Fondateur du forum, grand lézard des marais Voir le profil de l'utilisateur http://advictame-rpg.forumrpg.org
avatar
Fondateur du forum, grand lézard des marais

Messages :
79

Points d'activité :
0


MessageSujet: Re: C-Les Maladies   Ven 29 Déc - 13:22


Croquemitie
Etre atteint par la croquemitie, c’est avoir une très mauvaise réputation. En effet, les croquemites sont considérés comme des bêtes sauvages, violentes, avides de sang et de chairs fraiches, avec un goût prononcé pour celles de leurs voisins. Il faut dire qu’avec leurs canines plus longues que la normale, leurs yeux jaunes comme ceux de prédateurs, leurs membres filiformes et leur capacité à cicatriser deux fois plus vite que la moyenne, ils sont la proie parfaite des pires ragots. Pour autant, à part une hyperémotivité et des difficultés à communiquer avec leurs semblables, les croquemities ne sont pas plus sauvages que n’importe qui d’autres.  

- Type de maladie :  
Maladie génétique
- Mode(s) de transmission :  
Cette maladie se transmet génétiquement de façon extrêmement rare.
- Population(s) touchée(s) :  
///
- Dangerosité et mortalité :  
La Croquemitie n’est pas mortelle en elle-même pour la personne atteinte, par contre il a été parfois rapporté que l’individu atteint avait du être abattu à cause d’un accès de folie mettant en danger ses compères. Vous comprendrez donc que la Croquemitie est surtout dangereuse pour autrui, dans les moments de rage de la personne atteinte où celle-ci ne se contrôle plus et n’a plus de limites.
- Symptômes :
On reconnaît facilement les croquemites grâce à :
leurs iris jaunes
leurs canines plus longues et acérées que la normale
leurs membres filiformes.
une incroyable vitesse de cicatrisation équivalente à deux fois la normale.

Mentalement, les croquemites sont :
plus lunatique
plus émotif (comprenez cédant plus facilement aux accès de rage, de peur ou de joie)
des difficultés à comprendre et communiquer avec les autres

- Traitement :
Aucun traitement n’existe pour le moment. Bien souvent, les croquemites sont tenus à l’écart des autres habitants notamment à cause de leur réputation de bête assoiffé de sang ou être issu de zoophilie.
- Séquelles :
Après une « crise de rage », les croquemites :
ne gardent aucun souvenir de leur passage à l’acte.
développe un goût prononcé pour la chaire humaine
les cas de récidive d’une crise sont plus fréquents
la folie emporte souvent les individus ayant goûté à la chaire humaine notamment du à un conflit interne entre leur envie effrénée de chaire et leurs valeurs morales.  

- Autre(s) information(s) : Socialement parlant, de nombreuses rumeurs et légendes font allusion aux croquemites. Ils sont décrits comme des bêtes sauvages ayant pris la forme d’humain pour se mêler à eux et pouvoir attirer leurs proies plus facilement. D’autres disent que ce sont des enfants nés de zoophilie. D’un commun accord, les gens les considèrent comme plus agressifs et capables de cannibalismes, aussi ils s’en tiennent éloignés, n’hésitent pas à les chasser ou à les tenir responsables de tous les maux du village. A noter, que même si la base de ses rumeurs est vrai (de vrais épisodes de cannibalismes ont été recensés) cela n’est absolument pas la “norme” chez les gens atteints de croquemitie.
Image de Kaytara



Une signature
Je suis : Contenu sponsorisé,


MessageSujet: Re: C-Les Maladies   

 
C-Les Maladies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maladies des tourterelles
» Les maladies du chat
» Votre santé, vos maladies, vos problèmes
» Les maladies contractées à bord
» maladies du bronze/cuivre antique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Advictâme-RPG :: Le Hors-jeu :: Fonctionnement et univers :: Les annexes-
Sauter vers: